Intensif : ces agriculteurs alliés de la terre

mars 2024
Bernard, Gwenaël et Christian, trois agriculteurs bio wallons nous ouvrent les portes de leur ferme le temps d’une saison. Tous trois se passent totalement de pesticides chimiques de synthèse depuis des années et arrivent à de bons rendements grâce aux alternatives qu’ils mettent en place. Cette saison encore, ils vont devoir innover pour mener à bien leurs grandes cultures et braver les instabilités climatiques, les ravageurs, les maladies et les plantes indésirables. Malgré tous ces défis, aucun ne ferait marche arrière. Leur bonheur d’agriculteur, ils l’ont (re)trouvé dans la bio. 

Bernard, Gwenaël et Christian sont trois agriculteurs bio wallons qui détonnent avec l’image associée au bio, celle du « petit maraîcher » qui produit des légumes avec peu de mécanisation et les vend en direct aux consommateurs.

Christian gère près de 400 ha de grandes cultures dans la région de Huy. Bernard produit des pommes de terre et élève des vaches dans la région de Dour. Gwenaël fait pousser des légumes sur plusieurs dizaines d’hectares dans le Brabant Wallon. Ensemble, ils récoltent des tonnes de nourriture à destination tant des marchés locaux, que des magasins ou industriels agroalimentaires belges.

Le temps d’une saison, le film nous emmène à la (re)découverte d’un autre rapport à la terre, au travail, à la liberté de choix, et à une passion du vivant renouvelée.

Disponible à la diffusion pour des projections dans vos salles. Renseignements : mathilde.bayon@natpro.be – 081 32 30 65

Les coulisses du tournage

Lorsque l’asbl Nature et Progrès est venue vers nous pour réaliser un documentaire avec l’intention de donner une image crédible au bio, nous avons tout de suite embarqué dans l’aventure. Quelle aubaine de pouvoir réaliser un premier long métrage documentaire, qui plus est sur une thématique qui nous tient à cœur depuis toujours ! 

Il aura fallu une grosse année, 7 mois de tournages, 4 mois de post-production, de nombreuses journées en ferme, au petit matin ou sous le cagnard à midi en plein mois d’août… pour réaliser cette belle histoire.  

Une histoire essentielle racontée par de personnes engagées, sincères et au plus proche de la terre. Une histoire qui permet d’en raconter plein d’autres puisqu’elle réussit le pari de partir à l’assaut des petites salles de cinéma afin de provoquer discussions et échanges aux quatre coins de la Wallonie.