Let’s talk about sex

Mai 2019
Parler de sexe avec les jeunes, à l’école, à la maison. Exit, les habituels discours de prévention et de sensibilisation ! Au programme : l'importance du plaisir, du désir, du corps, des émotions, des sentiments et d’en parler, beaucoup, beaucoup plus.

Comptes Instagram, livres, films, séries, podcasts… une multitude de contenus parlent aujourd’hui de sexualité sans tabous. Sexualité féminine, les corps, le plaisir, le désir… Une éducation sexuelle qui se diversifie, affronte la censure et qui fait du bien ! Mais comment a-t-elle lieu à l’école ? L’école ne consacre pas encore assez de temps et de place à ces questions, pourtant essentielles. La parole des jeunes sur les questions liées à la sexualité reste encore trop souvent non exprimée.

Dans ce reportage, nous rencontrons Emmanuelle Zimmer, assistante sociale qui donne des animations EVRAS (éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle) aux jeunes. Elle explique qu’il faut écouter les jeunes et ce qui leur manque. Nous rencontrons aussi l’association O’YES avec ses outils ludiques créés par et pour les jeunes, pour parler de tout et rassurer aussi, à travers des messages drôles et adaptés aux ados et jeunes adultes. Ce reportage parle de l’importance de proposer des animations et des clés qui parlent aux jeunes, qui laissent place au dialogue et surtout, qui déconstruisent les normes !

EN SAVOIR PLUS SUR LA THEMATIQUE

Audiovisuel et presse écrite 

Outils pédagogiques et de sensibilisation

Les coulisses du tournage

À l’instar de la ligne éditoriale de TDM, notre démarche se veut lente et documentée. En repérage et en réflexion sur la thématique, nous avons rencontré d’Emmanuelle Zimmer lors du Love&Sex Festival à Namur, où elle donnait une conférence. Nous nous sommes entourés d’elle comme personne-ressource pour réaliser ce reportage. Tous ces échanges nous ont été utiles pour identifier les différents enjeux autour de la thématique et définir la trame narrative du reportage. C’est elle qui nous a amenés également à rencontrer les intervenantes de O’YES ASBL lors du parcours ludique pour les étudiants.